ma story time

Storie time1

aujourd'hui on sort un peu de l'univers de beauté , on rentre un peu dans ma vie intime pour raconter ma story time. le phénomène de story time fait fureur chez les yotubeuses, mais cela a commencé chez les youtubeuses américaines, mais en regardant un tout petit peu, il n'est pas vraiment nouveau car tous les blogueuses le font déja depuis longtemps en vous racontant les billets d'humeur ou des billet de leur vecu, ce sont des story time. je vais vous raconter l'histoire que j'ai vécu il y'a déja plusieurs années. sans vous mentir j'ai longtemps hésiter, je ne voulais peut être vous effrayer, c'est pas le but, mais c'est une des histoires de ma vie

ma story time commence un week end de 2003 vers 21h ou 22h à la sortie d'une boite de nuit. je me rappelle très bien du déroulement de cette journée jusqu'aux dernières heures. le matin de cette journée, nous etions assises entre copines sous un avocatier à jouer un peu les folles, à danser, à parler, à chanter la chanson de jocelyn le tite j'ai déposé les clé. je demande à une de mes copines de m'accompagner à une soirée que ma classe avait organisée.

nous arrivions en boite de nuit pour retrouver mes collègues de classe, on reste quelques minutes, à peine arrivée, on décide de rentrer chez nous car la soirée etait vraiment nulle, on sort de la boite de nuit, on prend un taxi, pendant qu'on s'installe dans le taxi, on voit arriver 2 inconnus d'une trentaine d'année, ils nous demandent un service

" eh les filles, vous prenez cette voie? "

on leur repond

" oui "

ils continuent " nous aussi, nous prenons cette voie. est ce que vous pouvez nous laisser quelques mètres plus haut? "

on accepte. on ne s'est pas méfié car il etait que 21h . ils s'approchent du taxi et là, ils nous poussent de part et d'autres des portières, ils etaient 2, ils demandent au chauffeur de changer d'itinéraire, on va dans un autre quartier, on arrive dans un bar bondé de monde, on s'installe. ma copine et moi, nous demondons à nos ravisseurs d'aller aux toilettes, dans un premier temps ils refusent, ensuite ils acceptent. on va aux toilettes, ensuite nous avons compris qu'ils n'etaient pas à leur premier coup d'essaie, car les toilettes etaient en face de là ou nous etions assis et que nos ravisseurs pouvaient contrôler nos deplacement à distance, on ne pouvait même pas s'chapper à l'arrière. avec le temps je me dis pourquoi nous n'avions pas demandé de l'aide aux personnes qui etaient présentes dans le bar, puisque le bar etait plein, qu'il y'avait des personnes assises à coté de nous. ce jour là, moi je me suis dit qu'ils etaient peut être complices, je n'ai jamais demandé à ma copine pourquoi elle n'ont plus n'a pas demander de l'aide.

vers 23h, les 2 ravisseurs vont se quitter, l'un part avec moi et l'autre avec ma copine. on marche tous les 2, je demande à mon ravisseur que je vais faire pipi, il accepte, je vais à un virage, ensuite je prend la fuite, je cours de toutes mes forces. c'est fou quand même, quand on veut survivre, on se surpasse sans le savoir, je vous dit " Hussen Bolt à coté de moi c'est une tortue et moi un cheval". je courais tellement vite que mon ravisseur n'a pas pu me rattraper. j'arrive quelque part je vois un groupe de personnes, je leur dit que j'etais poursuivie, je demande leur protection , je me cache. quelques minutes plus tard mon ravisseur arrive au même endroit, trouve le même groupe de personnes, il leur demande

" est ce que vous n'avez pas vu, une fille passée par ici, elle m'a volée mon argent et c'est une grosse somme". le groupe repond qu'ils n'avaient vu personnes passer par là, j'entend mon ravisseur repartir

le lendemain avant de dire tout à mes parents car eux de leur coté, me cherchait, c'etait la première fois que j'avais dormi en dehors de la maison. donc le lendemain j'appelle ma copine, son téléphone ne passe pas, ensuite je vais chez une autre amie car j'etais sûr que ma copine se trouvait là bas. je la vois, on se raconte comment on s'est pu echapper, nous avons réalisé que nous avions eues la chance de s'ensortir toutes les 2, car c'est rare quand même, car un enlevement, une séquestration de plusieurs heures peut se terminer par un viol et un meurtre. j'avais décidé de ne pas porter plainte, je me suis dit, je vais eviter les procès de plusieurs années, rien ne m'etait arrivé, fallait que je tourne la page

le lendemain, je dis à mes collegues de classe comment leur soirée nulle et débile avait failli ôter ma vie. car je n'etais pas motivée pour y participer, mes amis m'avaient vraiment forcés  pour y assister. apres j'aurais pu refuser jusqu'au bout. l'histoire de cette nuit m'a donné un autre comportement qui peut être considéré comme etant egoïste. c'est à dire, si je suis avec une amie le soir en voiture, alors moi je n'ai pas de permis, quelque soit la personne avec laquelle je serai, si une personne nous demande de l'aide la nuit, je passerai mon chemin, je pourrai appeller le numéro concerné pour secourir la personne, mais moi c'est impossible, je suis devenue vraiment méfiante des personnes, car certains prédateurs portent un costume d'ange à l'exterieur et à l'interieur sont des vrais calculateurs, ils font tout ca pour mettre en confiance leur victime et ensuite passer à l'action.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.