LE NEW JERSEY INTERDIT LA DISCRIMINATION CAPILLAIRE

cheveux afro

 

Le New jersey devient alors le troisième Etat à adopter  le Crown Act,  cette loi basée sur la discrimination capillaire, avant lui, New York et la Californie l'avaient adopté.  Cette démarche de l'Etat du New york est la réponse de la discrimination capillaire avait subi un lycéen noir Andrew Johnson. Ce lycéen avait été contraint de retirer ses locks en pleine compétition de lutte afin de participer à un match, la vidéo avait fait le tour du monde. L'arbitre connu pour des précendants racistes avait déclaré que sa coiffure n'etait pas réglementaire et lui avait laissé deux choix, soit se faire raser sur le tapis vite pour poursuivre la competition ou déclarer forfait, la suite on la connait, le jeune lyceen s'etait fait couper les cheveux en plein match. Aujourdh'ui plusieurs mois après, le New jersey interdit maintenant la discrmination fondée sur le style ou la texture des cheveux d'une personne et c'est une bonne chose . Voici ce que déclarait le communiqué du gouverneur du New Jersey, Phil Murphy

 

" La discrmination fondée sur la race ne sera pas tolérée dans l'etat de New Jersey. Personne ne devrait se sentir mal à l'aise ou être victime de discrimination en raison de ses cheveux naturels. Je suis fier de signer cette loi afin d'aider tous les résidents du New Jersey à aller travailler, à l'ecole ou à participer à des evenements sportifs avec dignité "

 

pendant ce temps au Congo, Une ecole de la ville a interdit aux éléves le port des mèches, tissages, perruques et d'autres coiffures avec des extensions pendant l'année scolaire, seule les coiffures naturelles sont autorisées, j'entend par là, les tresses, cheveux defaits. Regardez la vidéo

 

 

 

afro cheveux jersey New