temoignage sur le retour au naturel de tatiana

Dans cet article j'ai décidé de donner la parole aux femmes,jeunes filles qui portent leur cheveux naturels,c'est pas toujours facile de porter ses cheveux naturels,car le cheveux naturels portes beaucoup de clichés qui datent du temps de l'esclavage et ses vieux clichés qui ne sont pas du tout vrai continuent à etre véhiculés de manière totalement assumée par certains magazine dans notre société.donc c'est important de donner la parole aux femmes  qui portent leur cheveux naturels car beaucoup apres etre revenues au naturel n'ont pas pu supporter le poids de ces préjugés et ont redéfrisés leur cheveux.je ne condamne pas celle qui sont défrisées et c'est pas une bataille entre filles défrisés et filles non défrisées,simplement de se poser la question sur le fait de voir une personne qui prend sa décision de revenir au naturel et arrive à garder ses cheveux naturels pendant plusieurs années et sur les remarques négatives qu'elle a subit durant ce retour au naturels redéfrisent ses cheveux,c'est dire que ce probleme n'est pas à prendre a la légère,il est beaucoup plus profond...donc cet article est le 1er d'une longue série que je ferai ou chaque femme partagera avec nous ses experiences négatives ou positives pour se soutenir mutuellement.commençons donc par le témoignage Tatiana,une femme qui a décider de porter ses cheveux naturels

Interview nappy11/ ECAB: Bonjour !

  TATIANA: Bonjour

2/ECAB: d'ou venez vous?

   TATIANA: je viens du cameroun,mais je vis en cote d'ivoire en ce moment

3/ ECAB: avez vous  toujours été naturels,si non,comment est ce que vous etes revenue au naturel?

   TATIANA: j'ai gardé mes cheveux naturels jusqu'a 13 ans,ils etaient longs et touffus,mais surtout tres difficil à demeler alors ma mère me les a défrisés.je les ai donc porter défrisés ainsi pendant 11 ans.je suis revenue au naturel il y'a 13 mois

4/ECAB: qu'est ce qui a déclenché cette volonté de ce retour?

  TATIANA: ma cousine et ma soeur avaient fait leur big chop (coupe de cheveux à ras) et moi je sentais de plus en plus le besoin de retourner au naturel mais ayant peur de ne pas pouvoir bien me coiffer et de ne pas arriver à les demeler je repoussais le retour au naturel,puis un jour j'ai lu un article sur l'aliénation qui avaient subie les noirs sur le fait de porter leur cheveux crepus et je me suis rendue compte qu'on ne pouvait pas avoir peur de son naturel.le meme jour toute seule j'ai coupé mes cheveux à ras

5/ ECAB: le cheveux afro n'est pas vraiment bien vu dans notre société,quelles difficultés avez vous rencontrés dans votre entourage proféssionnel et familial?

      TATIANA: au niveau de l'entourage familial ca allait,ma mère est nappy,ma cousine,ma grande soeur l'etaient déja avant moi,ma petite soeur et une autre cousine nous on suivit,donc de ce coté là on s'encourage les unes les autres.coté proféssionnel aussi j'ai pas eu beaucoup de mal.j'ai de la chance je suis stylist,on n'a pas de diktat lorsqu'il s'agit de l'apparence,on peut s'habiller et se coiffer comme on veut cela ne choque personne,par contre au niveau des amies c'etait plus dur.j'etais tres sophistiquée avant,genre cheveux lisse et extensions indienne alors elles n'ont rien compris quand subitement je suis passée de long à court et de lisse à crépus

6/ ECAB: je vais vous poser une question tres intime,j'imagine que vous etes en couple,quelle a été la réaction de votre conjoint(e) à l'annonce de votre retour au naurel?

      TATIANA: là encore j'ai eu de la chance,il m'encourage tous les jours à rester avec mes cheveux crépus,il les trouve magnifiques et donc je l'ai meme converti en coiffeur(rire),il m'aide à demeler,à coiffer et à tresser mes cheveux

7/ ECAB:pouvez vous,nous raconter quelques annecdotes qui vous ont vraiment marquées sur vos cheveux?

       TATIANA: je me rappelle la 1ere fois que ma meilleure copine m'a vu avec les cheveux coupés à ras,elle m'a offert une greffe brésilienne en me disant que si je n'avais plus les moyens d'en acheter,elle me donnait toutes les extensions que je voulais.j'etais morte de rire,une autre fois un homme m'a demandé pourquoi j'etais habillée classe et que j'etais coifée comme une villageaoise,parce que je portais mon afro.je lui ai dit etant noir,il devrait avoir honte de dire des choses pareilles sur les cheveux naturels et aussi des gens qui me demandaient comment je faisais pour avoir de jolies bouclettes en parlant de mes cheveux crépus,j'expliquait en riant que les cheveux non défrisés ressemblaient à ça,ils pensaient tous que c'etait une perruque,c'est dire à quel point la plupart des gens ont oubliés à quoi ressemble le cheveux naturel chez la femme noire

                                                            je remercie à tatiana pour son interview témoignage

 

naturel au retour témoignage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

entretien de cheveux afro