La municipalité de New York s’attaque à la discrimination capillaire

discrimination capillaire à new york

 

 La ville de New York prise a prise une décision historique et elle a dévoilé de nouvelles directives juridiques visant à éradiquer la discrimination raciale visant les coiffures à l'école, au travail et dans les lieux publics.

La Commission des droits de l'homme de la ville de New York a publié une nouvelle législature dans le but général de punir les discriminations fondées sur l'apparence physique et, surtout, de mieux protéger les noirs en ce qui concerne leurs cheveux naturels et c'est une bonne chose, les us sont toujours en avance. D'après cette loi, les New-Yorkais ont le droit de préserver les cheveux naturels ou les coiffures étroitement associées à leur identité raciale, ethnique ou culturelle. Ils mentionnent en particulier les cheveux naturels, les coiffures, les torsades, les tresses, les noeuds bantous, les décolorations, bref plusieurs coiffures que les noirs portent souvent sont concernées.

Une fois que la loi sera en vigueur, les résidents de New York victimes de discrimination, harcelés, rétrogradés ou licenciés seront en mesure de déposer une plainte officielle auprès de la commission municipale, après quoi celle-ci pourra infliger une amende jusqu'à 250.000 dollars, Aucune limite supérieure n'a été fixée pour les dommages. voici ce qu'a déclaré la femme du maire de New York Bill de Blasio.

« Les préjugés contre les cheveux bouclés des personnes d’ascendance africaine sont aussi vieux que notre pays et constituent une forme de discrimination fondée sur la race »

Je trouve que cette loi est une bonne chose quand on voit de nombreuses personnes qui sont refoulées ou à qui on refuse un travail parce qu'elles ont des cheveux afro ou portent des tresses, locks etc etc c'est une bonne chose mais je trouve dommage que les personnes qui d'apres leur point de vu ont décidé que les coiffures afro etaient sales, ou non proféssionnelles soient obligés d'accepter les coiffures des noirs par des lois, pourtant ce n'est même pas un debat, je suis née avec les cheveux crépus, et ce n'est pas aux personnes de decider pour moi en m'imposant leur reflexion qui dit que ma coiffure est sale, que mes cheveux ne sont pas professionnels, c'est completement dingue qu'en 2019 que les noirs continuent à subir la discrimination en raison de leur cheveux, voici un article que j'ai fait récemment, dans cet article, les coiffures afro remontent sur google comme etant une coiffure non professionnelle
source

 

cheveux New York discrimination